Printable Version

Aidez les gens à épargner pour les études des enfants


 

Conseils précieux à l’intention des parents

Les parents veulent ce qu’il y a de mieux pour leurs enfants. Cependant, comme ils doivent aussi conjuguer hypothèque et épargne-retraite (sans parler de ce que cela coûte pour élever des enfants!), ils peuvent trouver difficile de mettre de l’argent de côté pour les études de leurs enfants. Si un parent vient vous voir pour obtenir de l’aide, voici trois choses simples que vous pouvez faire.
 
1. Montrez-leur les vrais coûts
Selon Statistique Canada, même si 87% des parents sondés ont déclaré vouloir que leurs enfants fassent des études postsecondaires, seulement 41% ont mis de l’argent de côté à cet égard. Certains parents pourraient être plus motivés à épargner s’ils savaient ce que coûtent les études.
 
Montrez-leur à l’aide de cette simple calculatrice de MoneySense. Elle tient compte des frais de scolarité courants partout au Canada, d’autres frais et de frais de résidence et de repas. Les parents devront quant à eux tenir compte des prix à la hausse (pour cause d’inflation), parce que la calculatrice ne le fait pas.
 
Savez-vous que… D’après Statistique Canada, quatre années d’études universitaires coûteront environ 74 000 $ d’ici 2019, tandis que trois années d’études collégiales coûteront 45 000 $. (Source : Canadian Business)
 
 
2. Montrez-leur qu’ils peuvent y arriver
Les parents peuvent se décourager à voir les fortes sommes qu’ils doivent épargner pour les études de leurs enfants. Ne les laissez pas abandonner avant même qu’ils ne commencent. Même les plus petites sommes peuvent vraiment s’accumuler au fil des ans. Voici quatre conseils que vous pouvez donner aux parents sur la façon d’épargner pour les études.
 
 
3. Dirigez-les vers des programmes
Le gouvernement veut que les parents épargnent pour les études de leurs enfants, et les écoles veulent que les enfants étudient. Voici trois façons pour les parents d’avoir de l’aide pour épargner pour les études.