Printable Version

Épargner pour les études de ses enfants


 
Épargner pour que vos enfants puissent aller au collège ou à l’université est une des meilleures choses que vous puissiez faire pour eux. Des études supérieures peuvent être vraiment avantageuses, parce que :
  • Les diplômés du collège et de l’université ont plus de chances de trouver du travail que les personnes qui ont moins de scolarité;
  • Ils ont plus de chances de conserver leur emploi en période difficile;
  • Ils gagnent de meilleurs salaires.
Cependant, le coût des études continue d’augmenter. Ces dix dernières années, les frais de scolarité et les autres coûts connexes on plus que doublé et ont progressé plus vite que les revenus familiaux. Une année universitaire dans un programme des arts ou des sciences peut maintenant coûter plusieurs milliers de dollars.
 
Les étudiants doivent aussi assumer d’autres dépenses s’ils étudient ailleurs que chez eux. Une année sur le campus peut facilement coûter 10 000 $, voire plus encore. Dans 15 ou 20 ans, le coût total de quatre années d’études universitaires pourrait atteindre plus de 75 000 $!
 
C’est pourquoi de plus en plus de familles se préparent à l’avance. Elles commencent à épargner tôt pour les études de leurs enfants. Même de petites épargnes chaque année peuvent finir par donner de grosses sommes plus tard.
 
Saviez-vous que… Environ deux emplois sur trois de nos jours exigent plus que des études secondaires. Les gens ont besoin d’acquérir plus d’aptitudes avant de commencer à se bâtir une carrière solide. Par exemple, ils doivent savoir travailler avec la technologie tant dans l’atelier qu’au bureau.
 
C’est pourquoi presque un million de Canadiens étudient à temps plein dans les universités, les collèges, les instituts techniques et professionnels et les CÉGEPs (Collèges d'enseignement général et professionnel, au Québec). Plus encore, 430 000 Canadiens étudient à temps partiel. Le Canada a la plus grande proportion de jeunes de 18 à 21 ans aux études postsecondaires de tous les pays industrialisés.
 
 

Comment épargner plus pour les études de vos enfants : un guide pratique

Bien des parents se demandent combien d’argent ils doivent épargner. Ils se demandent aussi quand commencer à le faire. La réponse est simple : épargnez autant que vous le pouvez. Et commencez dès aujourd’hui.
 
Utilisez ce calculateur pour bâtir ou raffiner les plans d’épargne d’études de vos enfants. Vous serez surpris de voir à quel rythme un Régime enregistré d’épargne-études (REEE) peut croître quand vous commencez tôt. Le gouvernement peut aussi vous aider à épargner grâce à la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) et au Bon d’études canadien (BEC). Si vous habitez en Alberta et que vos enfants sont nés en 2005 ou avant, ils pourraient aussi être admissibles au Alberta Centennial Education Savings Plan.
 
Consultez les sites suivants du gouvernement fédéral pour en savoir davantage sur la Subvention canadienne pour l’épargne-études et le Bon d’études canadien.
Voyez comme quelques dollars par mois peuvent faire un grande différence :
Épargner pour les études de ses enfants demande de la planification. Tout comme pour l’épargne-retraite, il vaut mieux commencer tôt.
 
Conseil : Si un REEE n’est pas pour vous, ou si vous voulez épargner plus que ce que le programme le permet, il y a d’autres façons d’épargner. Certains le font grâce à l’assurance-vie. D’autres placent leur argent dans des fiducies, ou dans des comptes en fiducie. N’oubliez pas toutefois que les subventions gouvernementales ne s’appliquent pas dans ces cas. Pour en savoir plus maintenant.